Le Bulgogi

Le Bulgogi

Le bulgogi est de la viande coupée en fines lamelles, marinée puis cuite au feu.

Les sauces soja en Corée

En Corée du Sud, 3 grandes familles de sauces soja existent :

- Guk Ganjang

Traditionnellement, on obtient la "guk ganjang" après avoir fait fermenter des blocs de soja appelés "meju" dans de l'eau salée. Elle a une teneur en sel élevée, une couleur foncée et on l'utilise dans l'assaisonnement de plats d'accompagnements.

- Jin Ganjang

Tout comme la guk ganjang, la sauce jin ganjang est aussi une sauce soja coréenne. Après 6 mois de fermentation, on peut laisser la sauce soja mûrir pendant 5 ans. Au cours de cette période de maturation, la teneur en sel diminue, le sucre augmente et la couleur de la sauce s'assombrit.

On l'utilise dans la préparation de plats qui présentent une couleur foncée comme le bulgogi, le galbi ou encore le yakshik qui est un gateau de riz sucré à base de jujubes (dattes chinoises) et de noisettes.

Autrefois, aux prémices de la cuisine, on ne distinguait pas le jin ganjang du kook ganjang. Lors de la préparation de plats d'accompagnements, on utilisait le jinganjang et on s'apercevait vite que cela n'avait aucun goût, il fallait alors tout jeter car les plats étaient immangeables. Il est donc primordial de bien faire la difference entre ces 2 types de sauces.

- Yangjo ganjang

Cette sauce soja qui fut introduite en Corée lors de la colonisation japonaise. Elle a un goût beaucoup plus sucrée et est utilisée lors de l'assaisonnement de légumes et de la préparation de vinaigrettes.

On utilise cette sauce uniquement dans la préparation de plats froids.


La recette

Ingrédients :

- 500g de viande de bœuf : demandez à votre boucher de vous servir du bœuf coupé en très fines lamelles (boeuf émincé)

- 2 cuillères à soupe de sucre

- 6 cuillères à soupe de sauce soja coréenne (de la sauce soja basique achetée en supermarché convient parfaitement)

- 1/2 oignon râpé

- 1 cuillère à soupe d'ail hâché

- 1/2 poire de type nashi râpée (ou un poire normale) - on peut aussi utiliser du jus de poire

- Environ 3 verres de soju, soit environ 200ml, ou de cheongju, un alcool coréen. Vous pouvez très bien remplacer le soju ou le cheongju par du vin blanc ou de la vodka - allez-y molo sur la vodka - :)

- 80g d'oignons verts coupés en petits morceaux.

Préparation

1. Ajouter dans un grand saladier les ingrédients dans l'ordre mentionné ci-dessus.

2. Laisser la viande mariner au réfrigérateur pendant au moins une heure avant de la faire cuire.

3. Dans une poêle à feu vif, faire cuire la viande jusqu'à ce que le bœuf soit bien doré.

Variantes

On peut ajouter des nouilles de patate douce, Dangmyeon (당면). On les laisse d'abord tremper dans de l'eau chaude, avant de les égoutter et de les mélanger à la viande lorsqu'on commence la cuisson.

Après avoir ajouté les nouilles, il se peut que le goût soit légèrement fade, on peut alors ajouter 1 cuilllère à café de sucre et 1 cuillère à café de sauce soja.

D'autres variantes existent. Après avoir fait doré la viande, on peut l'ajouter soit à du riz, soit à une salade

Bon appétit ! 맛있게 드세요!

SuivantLes cigales en Corée